Guia Covid-19
Imprimir PDF Republish

Enseignement

Good Jobs

De petits californiens envoient des lettres destinées aux scientifiques brésiliens

GoodPublié en avril 2002

Lori Connelly est professeur d’une classe d’élèves de CM 1 à San Luis Obispo, en Californie aux USA. C’est une grande région viticole produisant de bons crus mais qui vit dans la hantise d’être atteinte par la maladie de Pierce. Cette maladie qui attaque les vignobles est due à une variété de la bactérie Xylella fastidiosa qui provoque également de grands ravages dans les orangeraies. Au mois d’août 2000, le Département Agricole Américains a sollicité un partenariat avec la FAPESP afin de séquencer la bactérie Xylella, profitant ainsi de l’expérience brésilienne dans ce domaine.

L’équipe de chercheurs brésiliens composée de Marie-Anne Van Sluys et de Mariana Cabral de Oliveira de l’Université de São Paulo, ainsi que de João Paulo Kitajima de l’Université Publique de Campinas, s’est mise au travail avec ses collègues nord-américains. Grâce à un reportage du New York Times, le professeur Lori a expliqué à ses élèves, âgés de 8 à 9 ans, comment il est possible de travailler avec succès avec des gens vivants dans différentes parties du monde. Vingt neuf élèves ont alors envoyé des lettres de remerciements aux scientifiques brésiliens.

“Lori a enseigné aux enfants que les chercheurs du monde entiers sont identiques et qu’ils se situent au delà des clivages existants entre pays pauvres et pays riches “, déclare Andrew Simpson de l’Institut Ludwig de Recherche contre le Cancer et coordinateur du premier projet génome de la FAPESP sur la bactérie Xylella. Toutes les lettres possèdent le même ton que celle écrite par Stevens Crendall qui déclare: “merci pour le dur travail accompli”.

Republish