Imprimir PDF Republish

Lettre de l’éditrice

La recherche brésilienne et l’alcool

Lors de la préparation de cette seconde édition spéciale de Pesquisa FAPESP en langue française (la première a été publiée en octobre 2005), notre but a été d’offrir une sorte de panorama synthétique de ce que la revue, mensuelle, en portugais, a publié entre juin 2005 et août 2006. Ainsi, pour qu’un lecteur non brésilien puisse avoir un contact stimulant avec les voies les plus fécondes et les meilleurs résultats de la production scientifique et technologique au Brésil au cours de cette période, nous avons choisi, sur un total de 1.250 pages, les 96 qui nous ont paru les plus relevantes. D’emblée, admettons que cette sélection a été très difficile. Oui, car nous estimons qu’édition après édition, selon les termes propres au journalisme, Pesquisa FAPESP tente de refléter avec vigueur et rigueur la production scientifique brésilienne la plus consistante dans ses divers domaines, y inclus les études d’humanités, sans compter les initiatives prometteuses dans les domaines de l’innovation technologique et dans la propre politique des sciences et de la technologie au Brésil. Ce n’est donc pas facile d’arbitrer ce qui fera partie et ce qui sera exclu d’une édition qui se veut significative d’une production bien plus vaste.

De toute façon, le lecteur retrouvera ici des textes sur la recherche, par des brésiliens, en neurosciences, épidémiologie, écologie, éthologie et, bien sur, comme la médecine tropicale est un domaine où, traditionnellement, les recherches sont très avancées au Brésil, quelque chose à propos des nouvelles découvertes sur la malaria. En technologie, il est important de signaler un reportage notable sur les efforts brésiliens pour augmenter l’offre d’alcool combustible originaire de la canne à sucre, domaine dans lequel le pays possède une grande compétence accumulée, qui lui confère une position singulière dans la génération d’énergie propre et renouvelable. Ainsi, s’associent, actuellement, des usines nouvelles et davantage modernes à des variétés plus productives et à la recherche génétique sur la canne à sucre. Le biodiesel et les nouveaux matériaux pour l’industrie aéronautique sont quelques- uns parmi les thèmes abordés à la partie dédiée, dans cette édition, à la technologie. Dans le domaine des humanités, un peu de recherche sur la littérature, la musique et dans des domaines polémiques tels l’usage religieux de l’ayahuasca.

Pour ceux qui ne la connaissent toujours pas, nous aimerions informer que la Fapesp, Fondation d’Appui à la Recherche de l’État de São Paulo, créée en 1962, est l’une des agences d’aide à la recherche les plus importantes au Brésil. Son travail systématique de communication avec un public plus ample a débuté en 1995, dans le but de rendre compte à la société de la destination des ressources qu’elle reçoit du Trésor de l’État de São Paulo, c’est-à-dire, 1% des recettes tributaires de l’État. C’est dans le cadre de ce travail de communication et de divulgation qu’a été lancé, en août 1995, le bulletin Pesquisa FAPESP, devenu, en octobre 1999, la revue Pesquisa FAPESP.

Republish